INfos mazout et indices des prix

infos mazout du 23 mai 2018

Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse alors que les investisseurs attendent la publication des chiffres hebdomadaires des réserves américaines de brut.Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, perdait 38 cents, à 79,19 dollars.
La fédération privée American Petroleum Institute (API) a fait état mardi d'un recul de 1,3 million de barils des réserves américaines de brut au cours de la semaine qui s'est achevée le 18 mai. Mais les réserves d'essence ont dans le même temps progressé de 980.000 barils.
Les investisseurs scruteront avec attention les données rendues publiques mercredi pour jauger de l'état de la demande au sein de la première économie mondiale.
Il sera aussi important de surveiller la réunion de l'OPEP du mois prochain à Vienne pour guetter une éventuelle décision sur les mesures de baisse de production décidées par le cartel et ses partenaires pour soutenir les prix qui expirent à la fin de l'année.
Les analystes restent sur leurs gardes quant au niveau de production américaine et à la possibilité d'une augmentation de la production russe.

infos mazout du 17 mai 2018

Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, en raison d'une baisse des réserves américaines de brut et des risques de perturbation de l'offre iranienne et vénézuélienne.
L'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a fait état mercredi pour la semaine qui s'est achevée le 11 mai d'un recul des stocks de brut aux États-Unis de 1,4 million de barils mais également d'une très forte baisse des réserves d'essence de 3,8 millions de barils.
La baisse des réserves est interprétée comme le signe d'une plus forte demande au sein de la première économie mondiale.
Les experts expliquent que les prix demeurent soutenus par le dossier nucléaire iranien et les sanctions américaines contre le troisième producteur de l'OPEP.
Les cours sont également portés par les inquiétudes quant à la situation au Venezuela à l'approche des élections du 20 mai.

infos mazout du 16 mai 2018

Les cours du pétrole ont de nouveau progressé mardi, le Brent européen frôlant les 80 dollars le baril dans un marché galvanisé par les tensions géopolitiques.
La tension monte au Moyen-Orient avec les affrontements mortels à Gaza, qui démontrent à quel point la situation s'est détériorée dans la région.
La tension restait vive entre Israéliens et Palestiniens mardi dans les Territoires au lendemain de la journée la plus meurtrière du conflit depuis quatre ans, avec la mort de près de 60 Palestiniens sous les balles israéliennes.
L'Iran troisième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), doit de son côté faire face aux sanctions américaines après la sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.
L'Arabie saoudite a le pouvoir de faire repartir les prix à la baisse en augmentant sa production ou, à l'inverse, de les faire grimper en tournant le robinet dans l'autre sens.
Dans le dernier rapport mensuel de l'OPEP, publié lundi, la production saoudienne est évaluée en légère hausse selon des sources indépendantes (en légère baisse selon les chiffres gouvernementaux).

infos mazout du 15 mai 2018

Les cours du pétrole continuaient de monter mardi en Asie, portés par les tensions au Moyen-Orient et un rapport de l'Opep jugé favorable.

Selon le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), le cartel a une nouvelle fois pompé moins de brut selonl'accord de limitation de la production conclu fin 2016 avec dix autres producteurs. Le rapport suggère que l'excès d'offre mondiale a été quasiment absorbé, avec une demande revue à la hausse de 25.000 barils par jour, à 98,85 mbj.
Les marchés se focalisent sur la Syrie, l'Iran et Israël mais l'effondrement de la production de brut au Venezuela est un gros facteur dormant sur les marchés pétroliers.
Après le retrait américain de l'accord nucléaire avec Téhéran, le point chaud le plus significatif sont les violences qui ont éclaté dans la bande de Gaza en réaction à l'inauguration par les États-Unis de leur ambassade à Jérusalem.
De manière générale, le marché est complètement tourné vers le nid de guêpes au Moyen-Orient, qui est une catastrophe potentielle.
Lundi, le Brent a terminé à 78,23 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,11 dollar.

infos mazout du 14 mai 2018

Les cours du pétrole repartaient en hausse lundi en cours d'échanges européens après la publication du rapport mensuel de l'Opep, dans un marché toujours focalisé sur l'Iran. L'Arabie saoudite, l'Algérie et l'Iran ont en effet pompé plus le mois dernier, tandis que la production reculait dans d'autres pays, notamment le Venezuela, affecté par de graves troubles politiques. Le rapport vient donc nuancer les affirmations d'une potentielle hausse de la production de l'OPEP pour combler le manque créé par une éventuelle baisse des exportations iraniennes.
Les États-Unis ont abandonné l'accord sur le nucléaire iranien et comptent imposer des sanctions strictes sur l'économie du troisième plus grand producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Mais alors que la Chine, la Russie, et l'Union européenne ont dit vouloir continuer cet accord, les analystes peinent à estimer dans quelle mesure les exportations iraniennes souffriront.
Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis Souhail al-Mazrouei, dont le pays assure la présidence tournante de l'OPEP, estime que les Emirats, l'Arabie saoudite et le Koweït peuvent à eux trois compenser les sanctions américaines contre l'Iran, a-t-il affirmé dimanche. L'OPEP et ses dix partenaires, dont la Russie, se réuniront fin juin à Vienne.

Ces indications, sans engagement, reposent sur le prix indicatif du jour pour une livraison franco citerne de 4'000 litres de mazout extra-léger, TVA, taxe Co2 et RPLP incluses.
Source : Office fédéral de la statistique
Calculation : Union Pétrolière, Centre Information Mazout, 1008 Prilly

Mazout : consommation annuelle 3001-6000l
Gaz : type de consommation II pour maison individuelle
Electricité : type de consommation V pour maison individuelle
Pellets : prix pour 6000 kg